Catherine Bolduc

Bechard_Hudon_Chevreuil_nuit_bruit_01.jpg

BÉCHARD HUDON
RÉSIDENCE DE RECHERCHE ET CRÉATION
Du 18 au 31 juillet 2022

Présentation d'artistes le 29 juillet à 14h

 

 Depuis plusieurs années, nos travaux s'attardent à sonder les territoires et à observer les codes géométriques inhérents à l’espace construit par les humains et les non humains. Tous ces éléments influencent nos vies et définissent notre cadre spatial. Au cœur de ces environnements urbains et « naturels » se trouve un phénomène acoustique, celui de la résonance par vibrations de la matière en mouvement générée par nos activités quotidiennes, par les mouvements de la nature, ou encore par le monde animal. C’est dans cette perspective que nous auscultons la matérialité sonore d’architectures et de sols variés, ainsi que celle de milieux marins, afin d’ouvrir un intervalle d’attention sur ce qui bourdonne en permanence dans les épaisseurs du réel. Ces enjeux sont au centre de nos productions qui prennent la forme d’installations, de sculptures, d’œuvres sonores et de vidéos.

 

Dans le cadre de notre résidence de recherche et de création, nous poursuivrons nos investigations autour des paysages sonores et visuels. À partir d'enregistrements sonores réalisés entre autres à Montréal, à Val-David et aux Iles-de-la-Madeleine, nous nous attarderons à rendre visibles les ondes acoustiques et les phénomènes vibratoires qui animent ces territoires. Une caméra de sentier infrarouge sera placée dans divers lieux, afin de photographier et filmer de manière furtive la faune et la flore, de jour comme de nuit. En travaillant avec la gravure au laser et différents procédés d'impression, nous donnerons à voir les résultats de nos enquêtes de terrain. Par l’écoute de la biophonie et des résidus sonores du Capitalocène, ainsi que par l'observation d'écosystèmes variés, nous tenterons de révéler ce que nous ignorons, ou oublions concernant les multiples manifestations du vivant et notre relation aux territoires.

BIOGRAPHIE

Catherine Béchard et Sabin Hudon forment un duo d’artistes établis à Montréal. Leur pratique sonde les entre-espaces, les variations et les écarts subtils du temps. Elle se situe au croisement de paramètres multiples tels que la vue et l’ouïe, la matérialité et sa résonance, l’espace et la durée, le mouvement et l’immobilité, le son, le silence et l’écoute. Ils intéressent aux lignes de rencontre, aux zones floues et aux courbes de simultanéité qui façonnent nos expériences du monde. Ces enjeux sont au cœur de leurs productions qui conjuguent l'art sonore, la sculpture, l'installation et la vidéo.

Parmi les expositions individuelles récentes, mentionnons : Configurations du sensilble, Salle Alfred Pellan de la Maison des arts de Laval, Canada (2022), La chute des potentiels, Biennale nationale de sculpture contemporaine, Centre culturel Pauline-Julien, Trois-Rivière, Québec (2018), À un moment donné, dans un lieux précis, MA Musée d'art, Rouyn Noranda, Canada (2018), Oscillations du quotidien, Biennale internationale d'art numérique, Montréal, Canada (2016) et Les temps individuels, Klovićevi dvori Gallery, Zagreb, Croatie (2015). Béchard Hudon ont pris part à de nombreuses expositions collectives, notamment à Stimuli, Musée d'art de Joliette, Canada (2021-22), Le travail en soi, Centre d'exposition L'Imagier, Canada (2020), Triennale Banlieue : là où se prépare le futur, Salle Alfrd Pellan, Maison des arts de Laval, Canada (2018), Focus : nouveaux médias et art cinétique, Galerie Ellephant, Montréal, Canada (2017), Sous observation, Knockdown Center, Brooklyn, New York (2015), ThingWorld: International Triennial of New Media Art, National Art Museum of China, Beijing, Chine (2014), Integração|action Saõ Paulo : Québec, SESC PINHEiros, Saõ Paulo, Brésil (2011) et Ahr.ki.tek.ton.ik, Mois Multi 11, Québec, Canada (2010). Béchard Hudon ont également réalisé des œuvres publiques permanentes au Québec. 

bechardhudon.com
instagram.com/bechard_hudon